Email this article
TwitterGoogle+LinkedInFacebook
Montpellier passe à l’hybride cet été

Le stade de la Mosson va s’équiper cet été d’une pelouse hybride, sur laquelle l’équipe de Montpellier pourra donc évoluer dès la saison prochaine.

e3843

La pelouse hybride gagne encore du terrain. Après le stadium de Toulouse, qui doit s’en équiper en juin, et Nancy, qui annonce son intention de s’y convertir, le stade de la Mosson à Montpellier installera à son tour cet été une pelouse naturelle enracinée dans un substrat incluant des fibres synthétiques (technologie française AirFibr). Le résultat de l’appel d’offres lancé par Montpellier Métropole, la collectivité propriétaire du stade de 33 000 places, est en cours de communication aux candidats. L’équipement, d’un coût supérieur à 1 million d’euros, sera réalisé par le paysagiste lyonnais Laquet et devrait être opérationnel pour la saison prochaine.

Huit clubs de L1 et L2 évoluent déjà sur une pelouse hybride. Troyes, Metz, Bordeaux (nouveau stade), Marseille et Saint-Etienne en technologie AirFibr et Paris, Le Havre et Nantes en technologie Desso, le précurseur néerlandais racheté par un groupe français en octobre dernier. Au classement du Championnat des pelouses de la LFP, l’hybride tient les premiers rôles: en L1, le PSG, Nantes et Metz occupent le podium et Troyes domine en L2.

Jean LE BAIL @JLBfootball

Lire l’article sur l’Equipe.fr ICI

Back